lundi, avril 09, 2007

Massacre insense des bebes phoques au Canada

Sur la côte Est canadienne, le feu vert vient d’être donné aux chasseurs de phoques par le ministère fédéral des pêches à Ottawa. Cette année le quota a été fixé à 270'000 têtes.



Depuis le 2 avril 2007 et pendant quelques semaines, des centaines de milliers de bébés phoques sont et seront abattus sans merci à coups de fusil ou de gourdin. Ce massacre annuel est en fait subventionné par les pouvoirs publics canadiens. 95% des phoques tués ont moins de 3 mois. Certains seront peut-être même dépecés vivants. Les blanchons, ces adorables nouveaux-nés à fourrure blanche, recouverts d’une belle peau argentée, font l'objet de toutes les convoitises. La banquise-maternité se transforme ainsi en banquise-abattoir.

Des centaines de milliers de jeunes phoques auraient déjà péri cette année parce qu'ils n'étaient pas assez âgés pour survivre dans l'eau en raison de la fonte précoce des glaces due au réchauffement climatique dans le Golfe du Saint-Laurent. La date de début de la chasse a été retardée cette année, en raison de ce manque de glace inhabituel. En 2002 déjà, 75 % des jeunes bébés phoques seraient morts en raison de la fonte précoce des glaces.

En février 2006, le Mexique a interdit le commerce de produits à base de phoque. Le 25.1.07, le parlement belge a promulgué une interdiction de faire le commerce de ces mêmes produits. Quant à l'Italie, elle a décrété une interdiction d'importation limitée dans le temps. D'autres pays lui emboîteront le pas. Le gouvernement suisse serait également bien inspiré de prendre enfin position contre la cruelle chasse aux phoques et d’interdire de façon permanente le commerce des produits à base de phoque.

Boycottons les produits de la mer venant du Canada tant que les autorités de ce pays continueront d'autoriser ces massacres insensés.

Pour en savoir plus:
Pourquoi la chasse demeure cruelle envers les bébés phoques
Les trois plus grands mythes concernant la chasse aux phoques
Liste des animaux en voie de disparition

Libellés : ,

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home