jeudi, janvier 12, 2006

Mur entre le Mexique et les E.U.: le comble de la stupidité humaine !

Dernière trouvaille de l'administration Bush: ériger un mur de 1'116 km entre le Mexique et les E.U. pour éradiquer l'immigration clandestine des latinos en provenance du sud. Ce mur est prévu par la nouvelle législation américaine sur l'immigration, extrêmement répressive, et scandalise le Mexique dont nombre de ressortissants périssent en essayant de rentrer aux Etats-Unis.



Le 16 décembre dernier, la Chambre des représentants américaine a voté par 239 voix contre 182 une nouvelle loi sur l'immigration, qui "rend plus difficile l'entrée dans le pays et l'obtention d'un travail pour les clandestins. Le délit de séjour en situation irrégulière devient un crime fédéral, et les employeurs doivent vérifier auprès du ministère de la Sécurité intérieure que leurs employés sont en situation régulière. Les employeurs qui embaucheraient volontairement des travailleurs clandestins seront passibles de lourdes amendes. Le texte devrait subir certains changements lors de son passage au Sénat, notamment en ce qui concerne la légalisation de travailleurs clandestins. Pour entrer en vigueur, la loi devra encore être ratifiée par le président Bush.

Le texte prévoit la construction d'un mur de sécurité de 1'116 km le long de la frontière avec le Mexique. La première puissance mondiale entend se barricader derrière une double barrière métallique haute de 4,5 mètres et jalonnée de miradors. "Les Etats-Unis dépenseraient alors plus de 2,2 milliards de dollars (c/v 1.8 millards d'euros) pour construire cinq doubles clôtures frontalières en Californie et en Arizona." Cette partie de la loi "est passée sans problème par 260 voix contre 159 malgré le fait que les démocrates ont dénoncé le plan de construction d'un mur de Berlin du XXIe siècle entre les Etats-Unis et ses voisins".

Tollé au Mexique. Colère en Amérique centrale.

Dans la pratique ce mur refoulera ces immigrés clandestins vers les zones les plus difficiles d'accès (par exemple le désert), ce qui entraînera inévitablement encore plus de morts parmi les Mexicains partis chercher un peu de "rêve américain".

Déjà les garde-frontières étatsuniens tirent sans sommation sur les clandestins passant leur frontière, faisant des morts par centaines chaque année. D'après le sénateur mexicain Raymundo Cardenas, "plus de Mexicains sont morts à la frontière avec les Etats-Unis que d'Allemands pendant l'existence du mur de Berlin". Une grave atteinte aux droits de l'homme au pays de la Liberté !

S'il est justifié de lutter contre l'immigration clandestine, tirer sur des êtres humains en quête de gagne pain comme de vulgaires trafiquants de drogue est un acte criminel répréhensible. Un acte qui fait penser que le gouvernement Bush rivalise avec celui le Reicht d'Hitler et ses nazillons.

Expansioniste vis-à-vis des autres nations en matière de politique économique et stratégie militaire, mais protectionniste à fond quand il s'agit de répartition de la richesse. "Vouloir le beurre, l'argent du beurre et la laitière", telle est la philosophie actuelle du gouvernement Bush. Jusqu'où sa folie des grandeurs va-t-elle s'arrêter ?

La honte !

Libellés :

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home